Telle une étoile au firmament, la Voiture noire de Bugatti a volé la vedette lors du Salon de Genève 2019. Unique, elle se réclame d’un lignage d’exception, car son aïeule n’est autre que la très rare Type 57 SC Atlantic des années 30.

Elle est incontestablement la star du Salon de Genève et surclasse tout ce qui roule. Il s’agit du bolide le plus cher au monde et le plus exclusif : la voiture noire de Bugatti. Ce modèle unique, conçu entièrement à la main, à la demande d’un très grand amateur de la marque de Molsheim, qui l’aurait payé 16,7 millions d’euros, s’inspire d’une des voitures de collection les plus convoitées du monde, la Type 57 SC Atlantic des années 30, produite à seulement quatre exemplaires. Le principal clin d’œil à cette dernière réside dans l’emblématique crête rivetée qui court sur le pavillon. Mais ce n’est pas tout, car plusieurs détails de la Voiture noire font référence à la voiture mythique de Bugatti, comme son allure élancée avec sa ligne de toit qui court jusqu’à la poupe, ses larges prises d’air, sa calandre en fer à cheval et une face avant agressive, avec des feux à effet 3D. La poupe, quant à elle, se distingue par un fin bandeau lumineux surmontant six sorties d’échappement, placées au centre du diffuseur. Un souci du détail que souligne Étienne Salomé, designer chez Bugatti, non sans fierté: «Chaque élément a été fabriqué à la main. La caisse est en carbone apparent noir brillant, avec un très fin maillage de fibres de carbone. Pour nous, ce coupé est synonyme de perfection, à la fois dans sa forme et dans ses finitions».

Sous le capot, pas de surprises, puisqu’on retrouve le célèbre moteur W16 de 8 litres quadri- turbo de 1.500 ch et 1.600 Nm de couple, capable de monter jusqu’à 420 km/h et qui anime déjà la Chiron et la récente Divo.