0,00 MAD
No products in the cart.
spot_img

Tesla Roadster

Electric Dream

Elon Musk s’est inspiré du seul et unique Steve Jobs pour sa dernière présentation, mais il faut dire que tous les regards étaient braqués sur lui. Tesla a en effet dévoilé sa toute nouvelle Roadster. Si la marque américaine est déjà une référence dans la sphère des voitures électriques, elle ne s’y limite pourtant pas, puisqu’elle a décidé de s’attaquer aux supercars «conventionnelles», qui font appel à de gros moteurs thermiques. La nouvelle Tesla a préféré laisser parler ses chiffres pour elle. Que ce soit le 0 à 100 km/h, la vitesse maximale ou encore l’autonomie, la nouvelle Roadster bat tous les records et elle le fait savoir.

En cherchant des informations sur Google à propos de la nouvelle Tesla Roadster, ce qui apparaîtra en premier, c’est sa performance pour exécuter le fameux exercice du 0 à 100 km/h ou plus exactement 97 km/h. 1,9 seconde, c’est donc le temps qu’il lui a fallu pour rentrer dans l’histoire et battre un record reléguant toutes les supersportives au second plan. Mais loin de se contenter de ses performances, la Tesla Roadster compte avant tout séduire sa clientèle par son look sportif.

Dévoilée dans une livrée rouge, la Tesla Roadster revendique une ligne extrêmement fluide. À l’avant, l’américaine a droit à un capot plongeant, avec des optiques très fins à la signature lumineuse très distinctive, qui lui confère un regard agressif. Comme toute sportive qui se respecte, la Roadster affiche d’imposants passages de roue. De profil, Tesla a misé sur une ligne puissante, qui relie la poupe à la proue. À l’arrière également, la sportivité est le maître-mot. Si les feux se font discrets, mais avec une signature unique, l’aileron quant à lui est bel et bien visible quand il se déploie.

Dans l’habitacle, bien évidemment, Tesla a opté pour une ambiance épurée, mais surtout futuriste, sans oublier la touche sportive. Les futurs acquéreurs de la Roadster pourront notamment profiter de sièges baquets dans un blanc immaculé. Pour son nouveau véhicule, Elon Musk s’est également inspiré du monde de l’aviation, puisque le volant ne manque pas d’évoquer le manche d’un avion de ligne.

Mais il faut avouer que lors de chaque présentation Tesla, c’est la technologie et l’aspect technique qui est mis en avant. C’était donc tout naturellement le cas de cette Roadster, bien que la marque américaine n’ait pas dévoilé toutes les spécificités techniques. Ce qu’il faut retenir, c’est sans conteste son fameux 0 à 60 mph (97 km/h) en 1,9 seconde et le départ arrêté de 400 m en 8,8 secondes. Mais elle ne s’arrête pas là, puisque la vitesse de pointe est annoncée à 400 km/h, l’autonomie atteindrait 1.000 km, alors que le couple, tenez-vous bien, serait de 10.000 Nm. Ce chiffre stratosphérique est justifié par une démultiplication du couple envoyé aux roues par les pignons intégrés au bloc-moteur électrique.

Pour revendiquer de telles performances, la Roadster à transmission intégrale est basée sur une nouvelle plate-forme intégrant 3 moteurs électriques, avec un pack de batteries dont la capacité atteindrait les 200 kWh.

Commercialisée à 200.000 dollars, la Tesla Roadster, qui peut d’ores et déjà être réservée sur le site de la marque, aura droit à une édition limitée «Founder Serie», qui portera une signature d’Elon Musk himself. L’américaine vient prouver, une nouvelle fois, que l’électrique visait également la performance, dépassant, dans ce cas-là, celle de modèles thermiques.

spot_img

autres articles

Un PDF gratuit offert !

Créez un compte gratuit et profitez d’un accès instantané à un PDF de votre choix.

L’inscription est simple et rapide !

Après votre inscription, vous allez recevoir votre code promo par email.

Days
Hours
Minutes
Consentement à l'utilisation de Cookies avec Real Cookie Banner