Back to the origins

Land Rover fête en 2018 ses 70 ans et pour marquer le coup, la firme anglaise a décidé de rendre hommage à son passé. Le premier Range Rover ayant fait son apparition était un modèle qui était dépourvu de portes à l’arrière. Cette année, pour marquer le coup, Land Rover a lancé lors du dernier Salon de Genève le tout premier grand SUV coupé de luxe. La firme britannique a profité du rendez-vous suisse pour dévoiler le Range Rover SV Coupé. Une édition limitée dont la carrosserie imposante à 2 portes n’a laissé personne indifférent.

Le marché des SUV connaît une croissance, c’est un fait. L’offre est diversifiée et chaque constructeur arrive à tirer son épingle du jeu. Dans le segment des SUV de luxe, le Range Rover a toujours été un modèle incontournable, à tel point qu’aujourd’hui, il compte sa propre gamme qui comporte l’Evoque, le Range Rover Sport, le Vogue, mais aussi le Velar. Loin de se reposer sur ses acquis, le Range Rover vient tout juste de dévoiler le SV Coupé, dont la production sera limitée à 999 unités dans le monde entier. Comme l’a bien résumé Gerry McGovern, le SV Coupé est le plus distingué, le plus luxueux et le plus exclusif jamais produit et qui célèbre la lignée Range Rover.

Esthétiquement, le SV Coupé affiche à la fois son appartenance à la famille Range Rover et ce qui le distingue des autres modèles. Cette édition limitée a repris uniquement le capot et la partie inférieure du hayon, au moment où les parechocs avant et arrière, ainsi que l’ensemble des panneaux extérieurs en aluminium sont nouveaux. Il inaugure également une nouvelle grille de calandre en 2 parties, qui a droit à un entourage métallique baptisé par la marque Satin Indus Silver, que l’on retrouve d’ailleurs au niveau des ouïes latérales. Land Rover Design et le département Special Vehicle Operations (SVO) ont accordé un soin particulier aux détails, qui permettent au SV Coupé de se distinguer, à l’instar du lettrage du capot et du hayon en noir, dont la production a été confiée à des artisans du «Jewellery Quarter» de Birmingham.  Toujours à l’avant, l’anglais peut se vanter d’avoir un regard étincelant, grâce à ses feux LED Pixel-laser, qui comptent 144 LED et 4 diodes laser. Mais c’est sans conteste de profil que le tout dernier Range Rover se distingue, grâce à sa ligne épurée et puissante à la fois. Les portes arrière ont disparu, ainsi que les montants des vitres et la ligne de toit a été abaissée de 8 mm par rapport au Vogue pour afficher des allures de coupés. À l’arrière, le SV Coupé reprend la signature lumineuse du Range Rover Vogue.

Avant de dévoiler sa ligne à Genève, le Range Rover SV Coupé avait laissé filtrer des photos de son intérieur et la première chose qui avait attiré l’attention est tout naturellement le contraste clair/foncé proposé entre l’avant et l’arrière. Les clients pourront choisir entre 4 combinaisons de couleur pour les sièges chauffants et refroidissants, qui peuvent être ajustés sur 20 positions à l’avant et 10 à l’arrière. Cette édition limitée fait bien évidemment appel à des matériaux de haute facture, à l’image du cuir ou encore des boiseries au niveau du volant, des portes, de la console centrale, du tableau de bord, ainsi que du plancher du coffre. Luxueux et faisant appel à des artisans pour un habitacle irréprochable, le Range Rover SV Coupé est une voiture moderne, qui fait appel aux derniers équipements technologiques de la marque. Elle est, ainsi, équipée du système InCOntrolTouch Pro Duo, qui intègre un écran de 10’’, un panneau de réglages de 10’’, mais aussi un combiné d’instruments digital interactif de 12’’. Tous ces écrans, sans oublier l’afficheur tête haute, permettent au conducteur d’avoir accès à toutes les informations concernant son véhicule. Pour l’ambiance sonore, l’anglais offre le système Signature Sound Meridian 3D de 1700w, qui compte 23 haut-parleurs en tout.

Sous son long capot, le Range Rover SV Coupé cache un V8 suralimenté, qui développe une puissance de 565 ch et un couple de 700 Nm. Associé à une boîte ZF automatique à 8 rapports avec palettes au volant, il permet au mastodonte anglais d’atteindre les 100 km/h en 5,3 secondes, pour une vitesse maximale annoncée à 266 km/h. Certes, c’est un coupé, mais c’est avant tout un Range Rover et il se doit de faire honneur à son côté tout-terrain. Pour cela, il fait, notamment appel à la transmission permanente, avec une boîte de transfert à deux rapports, un différentiel arrière à blocage actif, une suspension pneumatique proposant 5 hauteurs, un relèvement automatique de 30-40 mm si un obstacle est détecté et 30-40 mm supplémentaires qui peuvent être activés manuellement par le conducteur. Ce dernier pourra d’ailleurs choisir entre les différents programmes de conduite proposés par le système Terrain Response 2.

Une nouvelle fois, Range Rover écrit une page importante dans l’histoire des SUV en lançant le SV Coupé, qui est tout simplement le premier grand SUV coupé de luxe.

Article précédentMaserati Levante Trofeo
Prochain articleLexus LS 500h