Porsche - Gentlemen Drivers

Alors que la nouvelle mouture de la Porsche 911 devrait faire son apparition en fin d’année, la firme allemande a présenté en mars dernier, lors du Salon de Genève, la version la plus puissante jamais proposée jusque-là. Il s’agit de la fameuse GT 3 RS, dont le nom a toujours été synonyme de sportivité, mais qui prend une nouvelle ampleur, grâce à cette cuvée. L’allemande affiche une puissance de 520 ch, développés par le moteur atmosphérique, adulé par les inconditionnels de la marque. Malgré un look et une configuration directement dérivés de la course automobile, la Porsche 911 GT3 RS est homologuée pour la route, pour le plus grand plaisir des Porschistes.
Dans la gamme de Porsche, la 911 a toujours eu une place particulière et au fil des ans, le mythe n’a fait que croître autour de ce modèle. Parmi les différentes versions, pour répondre aux différentes attentes de sa clientèle, la plus sportive a toujours porté le nom de GT3 RS. La toute nouvelle mouture attire l’attention, dans un premier temps, grâce à son originale livrée vert pomme dévoilée à Genève, mais aussi grâce à sa puissance, qui dépasse celle des générations précédentes.
La Porsche 911 a séduit le public tout au long des années par une ligne unique qui a certes évolué avec le temps, mais qui est restée à la philosophie et à l’image de ce modèle. Cette ligne est donc une nouvelle fois présente, mais disons qu’elle a eu une bonne dose de dopage, pour répondre aux besoins de la GT3 RS. En effet, destiné à évoluer sur circuit, le modèle allemand doit donc faire preuve d’un aérodynamisme remarquable avec un Cx de 0,36. Comme toutes les versions qui l’ont précédée, elle se distingue par son bouclier avant, qui a été encore élargi et qui intègre une lame de spoiler. Les jupes latérales ont aussi été élargies, pour améliorer davantage l’appui de la voiture. Cette 911 GT3 RS est un nouvel exemple du design qui se met au service de la performance.
L’allemande a ainsi droit à des ouïes latérales qui témoignent de son agressivité, mais qui sont surtout situées sur ailes avant, pour réduire les surpressions provoquées par la rotation des roues, mais aussi pour renforcer l’aérodynamique du véhicule. Appelée à rouler souvent à plein régime et pour éviter la surchauffe des freins et du moteur, elle fait aussi appel à des prises d’air latérales, qui sont devenues une sorte de signe distinctif de la sportive. Revendiquant une personnalité propre au sein de la famille 911, la GT3 RS est facilement reconnaissable grâce à son imposant aileron arrière fixe, qui a été réalisé en plastique renforcé de fibres de carbone (CRFP).

Dans le cockpit de la toute nouvelle Porsche 911 GT3 RS ,c’est la sportivité qui prime. Le conducteur ne peut pas être distrait, puisque l’intérieur fait preuve de purisme et lui offre une ergonomie optimale. Les habitués de la marque ne pourront qu’apprécier le combiné d’instruments propre aux modèles Porsche,avec les 5 instruments ronds et le fameux compte-tours au centre, qui accueille l’inscription «GT3 RS». L’allemande offre à ses occupants des matériaux incontournables pour une sportive, à savoir l’alcantara, qui habille la bande centrale des sièges baquets, les poignées, la couronne du volant ou encore le sélécteur PDK. Le cuir noir est présent sur les bandes latérales des sièges, l’appui-tête, le centre du volant, mais aussi sur la console centrale et enfin le carbone a été utilisé sur la baguette de la planche de bord, sur le cache de la console centrale et sur les baguettes de seuil, qui d’ailleurs affichent fièrement l’inscription «GT3 RS». Pour ceux qui comptent se faire plaisir sur les circuits, Porsche leur offre la possibilité d’opter pour le Pack Chrono, avec un chronomètre analogique et intégrant l’Application Porsche Track Precision, qui permet de mesurer et d’analyser les performances du pilote et qui offre un affichage précis.
Pour sa nouvelle 911 GT3 RS, Porsche fait appel à un châssis entièrement dérivé de la course automobile, pour lui conférer agilité, sécurité à grande vitesse et stabilité. Pour cela, les ingénieurs ont opté pour un essieu avant de type McPherson et un essieu arrière multibras, doté d’un cadre auxiliaire de type LSA (Léger, Stable, Agile). Pour offrir à ses clients des sensations inédites au volant de la GT3 RS sur circuit, les essieux ont droit à des ressorts au tarage revu à la hausse, une barre stabilisatrice plus souple vient réduire le tangage et l’amortissement a été optimisé. Pour ce qui est de la motorisation, Porsche fait une nouvelle fois confiance à son fameux flat-six, sur lequel les ingénieurs se sont penchés pour en sortir une puissance de 520 ch, soit 20 de plus que sur le modèle précédent, et un couple de 470 Nm. Couplé à l’incontournable PDK, ce bloc permet à l’allemande de pulvériser le 0 à 100 km/h en 3,2 s et d’atteindre une vitesse de pointe de 312 km/h.
Dans le monde des sportives, la Porsche 911 a toujours trouvé le moyen de se ditsinguer et de s’attirer les faveurs du public. Grâce à sa version GT3 RS, elle convainc les clients férus de sportivité, qui n’ont pas peur de se faire plaisir sur route et sur circuit.

Article précédentHyundai met à disposition 530 véhicules pour la Coupe du Monde
Prochain articlePorsche 911 Speedster Hommage à la 356