Cette quatrième génération du nom, impressionne par sa richesse d’innovations et fait honneur à ses aïeuls qui ont inauguré et dominé le segment des SAV (Sport Activity Vehicle). Plus technologique mais surtout plus polyvalent, le nouveau BMW X5 offre au conducteur une inoubliable expérience de conduite, rare dans le segment.

Le retour du SUV phare de la marque bavaroise qui a carrément lancé le segment à travers cette quatrième génération (G05), marque un tournant dans l’histoire de ce modèle. En effet, fort de 20 ans de carrière et 2 millions d’exemplaires vendus, le « Boss » s’embourgeoise davantage tout en renforçant les qualités dynamiques et le plaisir de conduite, spécifiques à la marque bavaroise. Leader de son segment, il s’en est vendu 1200 en cinq ans dans le Royaume, d’où l’importance stratégique de ce modèle pour l’importateur local SMEIA qui a organisé une conférence de presse pour sa présentation, le 21 février 2019 au Contry Club de Bouskoura.

Au premier regard, cette quatrième génération révèle une silhouette plus imposante. En effet, reposant sur une nouvelle plateforme, le nouveau X5 a sensiblement grandi en affichant presque 5 m de long et près de 2 m de large. Dans la foulée, l’empattement a sensiblement augmenté offrant davantage d’espace à bord.
Ces mensurations en hausse s’accompagnent d’un profond toilettage esthétique. Ainsi, la X5 quatrième du nom s’affuble à l’avant d’une calandre plus grande et plus épaisse et des naseaux plus larges. Cette dernière encadre des optiques plus fins et un regard plus menaçant. Équipée de série de phares LED, la bavaroise peut également être dotée en option des Projecteurs Laser BMW avec phares LED adaptatifs pour optimiser l’éclairage des feux de route. Le capot, pour sa part, devient plus long et horizontal. De profil, la silhouette devient plus musclée grâce à une ligne de caisse plus travaillée avec un joli décroché au niveau des flancs. A l’arrière, Les feux sont dotés d’un design en relief qui leur confère un caractère sophistiqué et une esthétique soignée. Pour les versions plus sportives estampillées du badge M performance, l’accastillage est plus agressif : boucliers super ajourés, des jupes latérales et un gros pare-chocs à l’arrière qui renferme une double sortie énorme.

A l’intérieur, cette quatrième génération a droit à son tour au nouveau tableau de bord digital déjà présent sur les nouveaux Série 8, Z4 et Série 3. Le tout prend place sur une planche de bord moderne et tirée à quatre épingles. Les agencements sont revus et le cuir et le bois sont extrêmement bien travaillés. A noter également la présence d’un noir laqué sur la console centrale et le bas de la dalle numérique de plus bel effet. La hausse de qualité est indubitable et très palpable. Pour les plus exigeants, la liste des options comprend quelques excentricités à l’image du pommeau de vitesses en verre Swarovski. D’autres nouveautés contribuent à accroître le confort et l’agrément de la nouvelle BMW X5 notamment les sièges multifonctions, les porte-gobelets chauffants/rafraîchissants, le toit ouvrant panoramique en verre « Sky Lounge », l’éclairage intérieur dynamique, le système audio Diamond Surround de Bowers & Wilkins ainsi que le système de divertissement avec 2 écrans tactiles de 10,2 pouces pour les passagers arrière.

Enfin, le nouveau X5 automatise entièrement la fermeture de son double hayon, gage d’un accès plus facile au coffre dont le volume de chargement est de 645 l mais qui peut passer à 1 860 l, une fois les dossiers des sièges arrière rabattus (configuration 40/20/40). A noter qu’une troisième rangée de sièges pour deux passagers supplémentaires peut être commandée en option (Pack 7 places).

Par ailleurs, l’éventail de systèmes d’aide à la conduite s’élargit considérablement avec, en première ligne, l’option Drive Assist Pro et l’assistant au stationnement avec assistance au recul. Ce dernier gadget constitue une première mondiale puisque l’assistant de la marche arrière peut recréer les 80 derniers mètres de votre parcours en cas d’insertion dans une impasse un peu trop étroite par exemple.

Quant à la tenue de route, elle a reçu toutes les attentions de la part des ingénieurs de BMW afin de pérenniser le dynamisme qui a fait la réputation du « Boss ». A cet effet, une flopée d’équipements technologiques sont appelés à la rescousse notamment la suspension pneumatique sur les deux essieux et la Direction ActiveDrive à 4 roues directrices.
Mais là où on n’attendait pas le X5, c’est en tout terrain. En effet, l’arrivée d’un pack X off-road, permet désormais au conducteur de choisir entre quatre modes de conduite. Ce système va de pair avec un blocage de différentiel, la transmission intégrale qui répartit le couple entre chaque essieu ainsi que la suspension pneumatique qui permet de faire grimper la hauteur de caisse jusqu’à 8 cm.

A l’occasion d’une courte prise en main de la version 6 cylindres 3.0 de 265 ch sur les routes étroites jouxtant la forêt de Bouskoura, nous avons pu constater les progrès indéniables enregistrés par rapport au modèle sortant. Les accélérations de ce moteur sont réellement bluffantes au point d’oublier le poids conséquent de la voiture qui dépasse les deux tonnes. Mais ce qui est encore plus sidérant, c’est l’excellente tenue de route de cette quatrième génération. La stabilité et la quasi-absence du roulis permettent d’exploiter tout le potentiel de la voiture en toute confiance. Une sécurité renforcée par la présence de jantes de 21 pouces qui garantissent un excellent grip ainsi que des freins à six capteurs d’une redoutable efficacité. A noter que l’offre de l’importateur marocain intègre d’autres motorisations : le 6 cylindres en ligne essence de 340 ch ainsi que l’exceptionnel 6 cylindres diesel, équipant la M50 d, doté de 4 turbos et offrant la puissance de 400 ch ainsi qu’un couple éléphantesque de 760 Nm. A cette panoplie de motorisations s’ajouteront au quatrième trimestre 2019, le BMW X5 xDrive 25d, le BMW X5 xDrive M50i et la version hybride rechargeable, le BMW X5 xDrive 45e. Il sied, enfin, de préciser que trois finitions sont disponibles (Avantage, X-line et la toutes options « M Sport ». S’agissant des prix, ils démarrent à 715.000 DH. Un bon positionnement tarifaire au regard des prestations de haut vol de l’engin qui devraient lui permettre de faire perdurer sa suprématie dans le segment. Donc, l’objectif annuel de 420 unités écoulées de la SMEIA est parfaitement envisageable.

Article précédentL’UMAA tient sa première conférence de presse
Prochain articleDes résultats historiques pour PSA en 2018