Mercedes - Gentlemen Drivers

Une F1 pour la route

Quand on évoque l’hybride dans le monde automobile, la performance n’est pas la première chose à laquelle on pense. Mais grâce à de nombreux concepts qui ont été présentés dernièrement, cela est désormais possible. C’est le cas de la Mercedes-AMG Project ONE, qui fait appel, certes, à une technologie hybride, mais qui est directement issue de la Formule 1. Affichant une puissance de 1.000 ch, le concept présenté lors du dernier Salon international de l’automobile de Francfort a pu bénéficier de l’expertise d’équipes pointilleuses, qui se sont penchées sur chaque détail pour que ce concept puisse réellement se distinguer.

Quand Mercedes-AMG décide de présenter un nouveau concept, la performance est tout naturellement le mot d’ordre. Mais pour être en phase avec son temps et l’évolution que connaît actuellement la sphère automobile, la firme allemande se devait d’opter pour l’hybride. Dans ce but, elle a décidé de collaborer avec les experts en Formule 1 de Mercedes-AMG High Performance Powertrains et de Mercedes-AMG Petronas Motorsport. Beaucoup de constructeurs utilisent le sport automobile comme un vrai laboratoire d’essai pour adopter par la suite les technologies les mieux adaptées pour les modèles de route. C’est exactement ce qu’a fait Mercedes-AMG, en mettant au point la Project One.

Première voiture de Formule 1 homologuée pour la route, la Project One s’est donc inspirée des monoplaces de la catégorie reine du sport automobile et de leur design des plus purs. Portant la sportivité à un tout autre niveau, elle arbore une face avant marquée par une jupe imposante, avec des prises d’air qui s’étendent sur toute la largeur de la voiture. Au centre, une calandre à la forme trapézoïdale fait son apparition, avec un logo AMG au ton blanc, qui ne risque pas de passer inaperçu. La fameuse étoile Mercedes n’est pas bien loin, puisqu’elle est apposée sur la carrosserie juste au-dessus. Le concept allemand, inaugure des feux à LED plats, qui lui confèrent une identité propre. Sur le capot, impossible de ne pas remarquer les nombreuses sorties d’air noires qu’il intègre. De profil également, d’autres prises d’air prennent place et sont encadrées cette fois d’ailerons en forme de U. Tout comme les voitures de Formule 1, la Project One accueille sur son toit une prise d’air qui permet au moteur d’aspirer encore plus d’air frais. Pour des soucis esthétiques, elle a été greffée d’une ailette verticale, qui rappelle un aileron de requin, qui sert également à améliorer le maintien latéral dans les virages, même à grande vitesse. À l’arrière, ce sont les performances aérodynamiques qui ont été privilégiées et pour cela, l’allemande fait appel à un déflecteur vertical effilé, à un imposant diffuseur avec sortie d’échappement au centre, mais aussi à un déflecteur avec deux parties, qui se déploient en 2 temps.

Dans l’habitacle de la Mercedes-AMG Project One, les ingénieurs ont pensé à la technologie et aux sensations propres à la F1. Cela donne lieu à un cockpit minimaliste, mais ergonomique. Le conducteur et son passager prendront place dans des sièges baquets à dossier réglable, qui ont été directement intégrés à la monocoque et qui sont séparés par une console centrale, toujours dans cet esprit minimaliste. Elle a droit à une planche de bord évoquant l’aile d’un avion, avec 2 écrans à haute résolution de 10’’. Enfin, pour avoir réellement l’impression de conduire une Formule 1, le conducteur a droit à un volant avec airbag intégré et méplats horizontaux. Comme dans les voitures de sport automobile, il fait appel à 2 sélecteurs intégrés pour régler, entre autres, les modes de conduite, les réglages du train de roulement ou tout simplement les indicateurs à LED.

Pour ce qui est de la partie technique, la Mercedes-AMG Project One a donc emprunté sa propulsion hybride rechargeable à la Formule 1. Elle est composée d’un moteur thermique turbo hybride, un V6 de 1,6 litre, et de 4 moteurs électriques. Le premier de 90kW est abrité par un arbre reliant la turbine des gaz d’échappement et celle du compresseur, le deuxième, qui affiche une puissance de 120 kW, est directement implanté au niveau du moteur thermique et relié au vilebrequin par un entraînement à pignons droits, une technologie empruntée donc à la F1, alors que les 2 autres moteurs, d’une puissance de 120 kW chacun, sont reliés aux roues avant par deux réducteurs. Au total, la cavalerie atteint les 1.000 canassons. Empruntant à la F1 tout ce qui se fait de mieux, la disposition des cellules de batterie et leur refroidissement a été emprunté à la monoplace Mercedes-AMG Petronas, mais a subi quelques ajustements pour une utilisation quotidienne. Pour la transmission aux roues arrière, Mercedes-AMG a opté pour une inédite boîte à vitesses à 8 rapports.

Présentée il y a quelques mois, la Mercedes-AMG Project One a tout de suite suscité l’intérêt du public et plus spécialement les fans de Formule 1, qui pourront avoir la chance de conduire ce bolide au quotidien dans le futur. Avec une puissance atteignant les 1.000 ch et une vitesse supérieure, annoncée à 350 km/h, l’allemande compte faire une entrée fracassante dans le monde des supercars.

 

Article précédentItaldesign Zerouno A supercar is born
Prochain articleMaserati Ghibli