Performance extrême

Source: autowrap

En lançant son premier SUV, le Levante, Maserati n’a pas pour autant renoncé à la sportivité qui a fait sa réputation depuis sa création. Cet aspect prend aujourd’hui une toute autre ampleur, à travers la nouvelle version Trofeo que la marque italienne a présenté lors du dernier Salon de New York, alors qu’elle était attendue en mars à Genève. Dévoilé dans une livrée Grigio Lava mat, le SUV a eu droit à une cure de vitamines, pour afficher un caractère plus agressif et pour accueillir enfin un moteur V8 dérivé du V8 biturbo de Ferrari. Ça promet !

En lançant le Levante, la marque italienne a bien précisé qu’il s’agissait d’une Maserati, avant que ce ne soit un SUV. Aujourd’hui, à travers la version Trofeo, cela se confirme. En effet, le Levante a été présenté dans sa déclinaison la plus puissante, jusque-là, qui emprunte son V8 à la fameuse Ferrari Portofino, pour afficher une puissance de 590 ch et un couple de 730 Nm.

Levante est un vent doux, dont la force peut changer d’un moment à l’autre et Maserati vient de prouver, une nouvelle fois, que son SUV fait honneur à son nom, à travers la version Trofeo, dont la sportivité se reflète sur plusieurs éléments de la carrosserie. Conservant la ligne qui a séduit le public dès la première présentation du Levante, le Trofeo adopte cependant une face avant bien plus sportive, avec un capot nervuré accueillant deux prises d’air au moment où la calandre et les projecteurs avant, bien que restant les mêmes, gagnent en agressivité. Pour se distinguer des autres versions, en plus d’arborer le logo Trofeo, elle a droit à une jupe en fibre de carbone. De profil, sa ligne est toujours aussi épurée que puissante. Pour ce qui est de l’arrière, le Levante Trofeo accueille un bouclier arrière redessiné, qui intègre un tout nouveau diffuseur. La version la plus sportive du SUV inaugure aussi des jantes 22’’, en aluminium forgé.

À l’image des autres modèles de la firme au trident, le Levante Trofeo trouve l’équilibre parfait entre luxe et sportivité. Le SUV fait, bien évidemment, appel à une sellerie en cuir naturel. Les sièges ont droit à des surpiqûres, pour le côté sportif, et surtout au logo Trofeo, brodé sur les appuie-têtes. Mais ce n’est pas tout, puisque ce Levante affiche une finition 3D en fibre de carbone mate et comme toute voiture de luxe qui se respecte, il intègre une horloge exclusive au centre de la planche de bord. Question technologie, il reprend notamment le Système Maserati Touch Control Plus, qui permet de contrôler les fonctionnalités multimédias, aussi bien à travers l’écran tactile multifonction, à l’aide de la molette au centre de la console centrale que par commande vocale. Pour l’ambiance sonore, il est équipé du système Surround Sound de Bowers & Wilkins de 1.280 W, qui compte en tout 17 haut-parleurs. Le Levante Trofeo a également droit à toute une armada de systèmes avancés d’assistance à la conduite.

Mais c’est bien sous le capot que le Levante Trofeo se différencie du reste de la gamme, dont tous les modèles font appel à des moteurs V6. La Trofeo a droit à un V8 3.8 biturbo et pas n’importe lequel, s’il vous plaît. En effet, ce moteur est assemblé à Maranello dans l’usine de Ferrari et présente une cylindrée identique à celle de la Portofino. Sous le capot du SUV, ce V8 développe une puissance de 590 ch et un couple de 730 Nm. Associé à la transmission intégrale Q4, il permet à l’italien d’atteindre les 100 km/h en 3,9 s à peine, alors que la vitesse de pointe est annoncée à 300 km/h. La version Trofeo inaugure aussi le Corsa Drive Mode, avec Launch Control.

Dès son lancement, le Maserati Levante a su convaincre la clientèle de la marque. Aujourd’hui plus que jamais, grâce à cette version Trofeo, il fait honneur à son ADN sportif, tout en respectant le cahier de charge d’un bon SUV.

Article précédentRenault 8 Gordini
Prochain articleRange Rover SV Coupé