Telluride

Au Salon de Détroit 2016, la star du stand Kia a incontestablement été le concept-car Telluride. Avec ses dimensions généreuses (1,80 mètre de haut, 2 mètres de large, et 5 mètres de long), il préfigure le futur grand SUV de la gamme. Côté style, le Telluride joue dans le registre du musclé et très carré, ce qui ne manque pas de lui confèrer une vraie stature. À ce propos, Tom Kearns, designer en chef au centre de design de Kia aux Etats-Unis explique : « Le Kia Telluride est une déclaration esthétique de ce que pourrait être un tout nouveau SUV, luxueux, bourré de nouvelles technologies et se focalisant notamment sur le confort des occupants de la seconde rangée ».

Malgré ses mensurations herculéennes, le Telluride se contente de quatre sièges en cuir avec des places arrière qui s’allongent complètement. Pour admirer l’habitacle, Kia a monté des portes à ouverture antagoniste s’ouvrant à 90°. Mais le clou du spectacle est indubitablement sa faculté à analyser l’état de santé du passager, via des capteurs dans les sièges.

Une fois obtenu, il s’affiche sur les écrans des panneaux de porte intérieurs !! Et en fonction de l’état, il déclenche un système de laser monté sous le toit ouvrant qui affiche de la lumière thérapeutique, permettant par exemple de traiter le décalage horaire ou d’améliorer le niveau d’énergie des passagers. Autre attention visà- vis des passagers, un système de commande tactile intégré au centre des places arrière, permettant de contrôler les différents médias de l’auto.

Au chapitre mécanique, le Telluride est mû par une puissante motorisation hybride rechargeable. Il s’agit d’un V6 3.5 atmosphérique de 270 ch, accouplé à un moteur électrique de 130 ch, pour une puissance cumulée annoncée à 400 ch, envoyée aux quatre roues.

Pour l’instant, le constructeur coréen ne s’est pas encore prononcé quant à son intention à produire ce concept à grande échelle, mais tout indique que le Telluride sera à la base du futur grand SUV de la marque.

Article précédentArash AF10 : une hybride anglaise de 2.109 chevaux
Prochain articleSalon Genève 2016 : McLaren 570GT