marrakech - Gentlemen Drivers

La deuxième manche de la saison de Formule E qui s’est tenue sur le circuit de Marrakech a été plutôt mouvementée et pleine de rebondissements. En effet, la course a été marquée par plusieurs accrochages qui ont complètement chamboulé le classement.

Si le peloton de tête était composé de Sam Bird, le pilote Virgin Racing qui occupait la pole position, suivi de Jean-Eric Vergne qui court aux couleurs de Techeetah et Sébastien Buemi de l’équipe Dams, il a suffi d’arriver au premier virage pour que cela change.

Dans un premier temps, c’est Vergne qui, en tentant d’attaquer par l’intérieur, est parti en tête-à-queue et a obligé une partie du peloton à prendre la courbe par l’extérieur. Mais ce n’est pas tout puisque le premier tour de la course a également été marqué par l’abandon du pilote Stoffel Vandoorne (HWA AG) et l’accrochage entre Pascal Wehrlein (Mahindra Racing) et Lucas di Grassi (Audi Sport Team Abt) qui a contraint ce dernier à l’abandon.

A l’issue de ce premier tour plutôt mouvementé Bird continuait en tête devant les deux pilotes Andretti Autosport Alexandre Sims et Félix da Costa. Le trio de tête était suivi de très près par Robin Frijns (Virgin Racing), Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing) et Lucas di Grassi.

Grâce aux différentes stratégies et au fameux mode attaque dont disposent les pilotes, le public a pu assister à une course pleine de suspens jusqu’au dernier moment.

Finalement c’est le pilote belge Jérôme d’Ambrosio qui était dixième sur la grille qui a franchi la ligne d’arrivée en première position devant Robin Frijns et Sam Bird. S’imposant avec 0 »143 d’avange, le pilote Mahindra a signé sa troisième victoire en Formule E et grâce à sa troisième place lors de la première manche en Arabie Saoudite, il prend la tête du classement des pilotes.

Article précédent75.400 voitures vendues par le Groupe Renault Maroc en 2018
Prochain articleAndrea Levy