Maroc - Gentlemen Drivers

Selon une information publiée par le Wall Street Journal le Maroc vient de surclasser l’Afrique du Sud dans la construction automobile sur le continent africain.

En effet, le Royaume compte aujourd’hui sur la présence de grands acteurs automobiles à l’image de Renault et PSA qui ont été dernièrement rejoints par le constructeur chinois de voitures électriques BYD. Les équipementiers ne sont pas en reste puisqu’ils rivalisent aujourd’hui avec des références mondiales.

Comme le souligne le Ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie, Moulay Hafid Elalamy, l’industrie automobile a signé une montée en gamme permettant au Maroc de s’imposer comme pionnier africain de la construction automobile et de consolider sa position de base mondiale.

L’industrie automobile marocaine compte 8 écosystèmes, notamment, le câblage, l’intérieur, les sièges, le métal ou encore les batteries automobiles. Mais là où le Royaume a frappé fort c’est l’écosystème moteur et transmission puisqu’il a intégré, en un temps record, le cercle fermé des producteurs et des exportateurs de moteurs. A titre d’information, le ministère de l’industrie signale que ce chemin aura nécessité en moyenne 17 ans aux grands émergents alors que le Maroc l’a parcouru en 14 ans seulement.

Pour soutenir cette forte dynamique du secteur, le Plan d’accélération industrielle (PAI) 2014-2020 a été lancé et il a porté ses fruits dès la première année. En 2015 déjà, une importante hausse du chiffre d’affaires a été enregistrée.

Article précédent6ème édition des Gentlemen Drivers Awards
Prochain articleMehdi Bennani sur le podium en Chine