Après le Ford Smart Mobility de Dearborn au Michigan et celui de Palo Alto en Californie, Ford vient d’implanter son premier centre européen à Londres, dédié à la mobilité urbaine.

Pour développer des solutions de Smart Mobility qui répondent aux attentes des citoyens des grandes villes européennes, ce centre sera un point de rencontre entre les spécialistes Ford et les entreprises pionnières du numérique.

Basés au campus Hear East, au sein du Parc Olympique Queen Elizabeth dans l’Est de Londre, les nouveaux locaux de Ford vont accueillir une quarantaine de spécialiste Smart Mobility d’ici la fin d’année.

« Baser notre équipe, qui grandit à vue d’œil, ici au cœur de Londres, est un choix stratégique pour accélérer notre apprentissage du secteur et le développement de nouvelles technologies. Notre objectif ? Relever les défis des transports urbains du futur », a déclaré Steven Armstrong, président de Ford Europe, Moyen Orient et Afrique.

L’une des principales mission que s’est fixé Ford, est de développer les service d’auto-partage et de stationnement disponibles dans les villes européennes.

Quant à ce dernier point, Ford n’en est pas à son coup d’essai. En effet, grâce au programme pilote GoPark, elle a déjà effectué des tests de stationnement prédictif qui dirige les conducteurs dans les rues où il y a le plus de chances de trouver une place.

A Londres également, grâce au programme GoDrive des véhicules étaient proposés en auto-partage avec des allers simples. Cette solution garantissait une place de parking à l’arrivée alors que la tarification à la minute couvrait les différents frais à savoir, le carburant, les péages et les taxes.

 

 

 

Article précédentWTCC Argentine: Bennani sur le podium
Prochain articleRolls Royce Phantom V de John Lennon