0,00 MAD
No products in the cart.
spot_img

Daihatsu (et Toyota) pris la main dans le sac

Au printemps dernier, suite aux révélations d’un lanceur d’alerte, Daihatsu avait admis avoir trafiqué des résultats de tests de collision pour certains modèles. Dans la foulée, une commission d’enquête indépendante avait été mise en place pour “clarifier pleinement la nature des irrégularités et identifier leur cause profonde”.

Selon le rapport qui a été rendu public mercredi, l’ampleur des irrégularités parmi 25 catégories de tests, dont les plus anciennes remontent à 1989 (!!!), qui ont été recensées. Elles concernent au total 64 modèles de véhicules, dont certains fabriqués pour le compte de Toyota, Mazda et Subaru.

Conséquence, le jeudi 21 décembre 2023, le ministère japonais des Transports a lancé une inspection au siège de Daihatsu. Dans son rapport, le groupe d’experts indépendants identifie plusieurs facteurs ayant conduite à cette dérive : la pression extrême due à un calendrier de développement excessivement serré et rigide, le manque d’expertise des dirigeants, les pressions exercées sur le personnel d’essais et le nombre de véhicules limité à disposition pour les essais de certification. 

spot_img

autres articles

Un PDF gratuit offert !

Créez un compte gratuit et profitez d’un accès instantané à un PDF de votre choix.

L’inscription est simple et rapide !

Après votre inscription, vous allez recevoir votre code promo par email.

Days
Hours
Minutes
Consentement à l'utilisation de Cookies avec Real Cookie Banner