Sixième dimension – Dévoilé au Salon de Francfort, le concept car Vision Gran Turismo est bas sur la voiture virtuelle créée exclusivement pour le jeu vidéo Gran Turismo 6 et rend hommage aux exploits de la marque Bugatti aux 24 Heures du Mans. Cette filiation se traduit esthétiquement par l’adoption de couleurs proches de la Bugatti Type 57G Tank, qui a remporté les 24 Heures du Mans en 1937, ainsi que la calandre en «fer à cheval» typique de Bugatti. Cerise sur le gâteau, le tableau de bord est agrémenté d’une carte du circuit des 24 Heures du Mans.

Pour le reste, cette Bugatti s’inspire de la Veyron, en se parant d’une robe moderne, qui reprend globalement celle de cette dernièree. Mais celle-ci se révèle encore plus fine, en étant très basse, avec une faible surface vitrée. Une fois à l’intérieur de l’habitacle, on découvre une sellerie en cuir et daim, de la fibre de carbone bleu, ainsi que deux écrans intégrés au volant, qui devraient permettre d’améliorer la visibilité.

Qui plus est, l’affichage intégré au volant montre aussi des informations du véhicule. De plus, la colonne de direction permet de combiner les images de trois caméras montées sur l’extérieur du véhicule, afin de fournir au conducteur une meilleure vue d’ensemble, et ainsi améliorer la sécurité. Sous le capot, la bête est équipée du W16 quadriturbo hybride développant 1.500 ch, ainsi que d’un système quatre roues motrices. De quoi lui permettre de rouler nettement au-dessus de 400 km/h sur quatre tronçons du circuit virtuel du Mans. «Notre extrême vitesse en ligne droite nous permettrait de compenser notre désavantage dans les virages et nous serions virtuellement en mesure d’égaler la vitesse des voitures LMP1 réelles les plus rapides, qui, contrairement à nous dans le jeu vidéo, doivent bien sûr respecter les règlements en vigueur», explique Florian Umbach, ingénieur chez Bugatti.
[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=Sls_Wch9NyU »]

Article précédentACHIM ANSCHEIDT & Ahmed Kseibati : The Bugatti Designer
Prochain articleEssai Renault Clio RS – Muse de l’Histoire