Borne - Gentlemen Drivers

Annoncée il y a quelques mois, dans le cadre du projet Green Miles, l’installation des premières bornes de recharge pour les véhicules électriques a démarré sur l’axe autoroutier Tanger-Agadir.

Initié par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) en partenariat avec Schneider Electric, Autoroutes du Maroc (ADM) ainsi que l’ensemble des distributeurs de carburant installés, ce projet a commencé à mettre en place du premier réseau pilote de bornes de recharge sur les aires de repos tous les 60 km.

Concrètement sur les 800 km de cet axe, ce sont 37 bornes avec 74 points de recharge de différentes puissances qui sont en cours d’installation. Mais ce n’est pas tout puisqu’il est également de question d’intégrer le couplage avec des ombrières solaires, la communication intelligente entre les bornes et le développement de solutions innovantes sans perdre de vue les spécificités du contexte socio-économique marocain.

Ces bornes de recharge ont été cofinancées par l’IRESEN et le groupe Schneider-Electric, au moment où les distributeurs de carburant, l’IRESEN et ADM sont en charge, eux, de l’ingénierie, des études, de l’installation et de la mise en place des bornes.

Le projet Green Miles aux côtés d’autres actions à l’instar de l’exonération totale de la vignette pour les véhicules hybrides et électriques, participera donc au développement de la mobilité électrique au Maroc et contribuera à encourager aussi bien les particuliers que les professionnels qu’ils soient investisseurs, développeurs ou industriels.

 

Article précédentBMW 507
Prochain articleUlrich Knieps