Dans la gamme de BMW, on peut dire que la Série 8 a été celle qui a eu le plus de mal à rencontrer le succès. Après quelques années d’absence, elle fait son come-back, à travers un concept qui annonce de meilleurs jours pour le grand coupé allemand.

BMW ne pouvait pas choisir un meilleur événement que le Concours d’élégance de la Villa d’Este pour dévoiler au grand public ce concept près de 20 ans après l’arrêt de la production de la Série 8.

Lancée en 1989, la BMW Série 8 qui se voulait avant-gardiste à l’époque, aussi bien en termes de luxe que de confort, n’a malheureusement connu qu’une seule génération. Malgré un succès mitigé, ce modèle est resté ancré dans l’histoire de la firme à l’hélice, jusqu’au jour où il a été décidé qu’il était temps de lui offrir une seconde chance.

Les temps ont bien changé et les choses ont bien évolué dans le monde de l’automobile, le concept de la Série 8 présenté à la Villa d’Este ne fait que confirmer cela. C’était l’une des stars incontestables de cette édition du Concours d’élégance de la Villa d’Este.

En effet, après quelques teasers publiés par BMW, le concept de la Série 8 avait créé une certaine attente chez le public. Dévoilé donc en avant-première, il préfigure la version finale du grand coupé dont la date de lancement serait fixée à 2018.

Présenté dans une livrée bleue, ce concept inaugure un code stylistique plus moderne qui devrait être adopté par la suite par les autres modèles mais qui conserve les éléments incontournables de BMW. En effet, la Série 8, qui affiche un long capot nervuré et bien plongeant, opte tout naturellement, pour le double haricot, mais avec une touche d’agressivité en plus, grâce à sa position, plutôt basse.

Toujours à l’avant, l’allemande se permet des optiques extrêmement fins, car faisant appel au laser. Son caractère sportif se manifeste notamment à travers ses entrées d’air inférieures du bouclier avant ; ainsi que sa ligne sculptée, lui conférant une puissance incontestable.

À l’arrière, le concept allemand revendique une signature lumineuse unique, grâce à des feux débordant sur les ailes arrière, qui accentuent la largeur de la poupe. Bien que les équipes de BMW n’aient rien dévoilé quant aux motorisations, les imposantes doubles sorties trapézoïdales adoptées annoncent de la puissance en perspective.

Dans l’habitacle, BMW fait un subtil clin d’œil à ses modèles des années 70, en optant pour un volant tulipé, mais pour le reste, ce sont la modernité, la sportivité et le luxe qui priment. En effet, le concept fait appel à des matériaux de haute facture, à l’instar du cuir, de la fibre de carbone ou encore de l’aluminium poli à la main. Les designers sont allés un peu plus loin, puisque le fameux iDrive a, lui, été fabriqué en verre Swarovsky et que l’instrumentation est digitale.

Basé sur la nouvelle plateforme modulaire CLAR, qu’elle partage avec la Série 7, la future Série 8 devrait donc logiquement reprendre les mêmes motorisations, aussi bien les 6 cylindres que les V8. Pour ceux qui recherchent plus de sportivité, sachez que la version M de la Série 8 a déjà fait quelques tours de piste lors des 24 Heures du Nurburgring et dans cette configuration, elle devrait afficher une puissance de 600 ch, au minimum.

Article précédentRoger Dubuis Excalibur Spider Italdesign Edition
Prochain articleEssence Motocycles: Électriquement vôtre !