Audi - Gentlemen Drivers

Les rebondissements dans le Dieselgate du Groupe Volkswagen viennent aujourd’hui pointer du doigt la marque Audi.

C’est le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, qui a annoncé un nouveau cas de moteur truqué à travers l’installation d’un dispositif de déconnexion non-autorisé.

Il s’agit d’un logiciel illégal qui a été découvert sur les moteurs V6 diesel et V8 de la marque aux anneaux et plus précisément sur les modèles A7 et A8, construites entre 2009 et 2013, et qui leur permettait, en phase de test, de réduire leurs émissions polluantes.

En tout, ce sont 24.000 unités en Europe, dont 14.000 en Allemagne seulement, qui vont être rappelés par le constructeur. Le Dieselgate qui a été découvert par le grand public il y a un an et demi, a mis Audi dans une situation des plus délicates qui a conduit à une perte des parts de marché au profit de BMW et Mercedes.

En mars dernier, la justice allemande avait perquisitionné plusieurs locaux d’Audi dans le cadre de cette enquête.

Article précédentSmeia et Eqdom: Nouveau partenariat
Prochain articleFord Salaf: Un an après