Polestar - Gentlemen Drivers

Chez beaucoup de constructeurs, les départements hautes performances se sont tellement développés pour devenir des marques à part entière. C’est notamment le cas de Polestar, qui représente aujourd’hui toute la sportivité du constructeur suédois. Alors que 3 modèles sont prévus dans les années à venir, le premier a déjà fait son apparition en fin d’année dernière et s’est tout naturellement inspiré du Concept Coupé présenté par Volvo il y a quelques années. Attendu en 2019, ce nouveau concept de sportive électrique risque de rapidement se faire remarquer, autant pour son look que pour sa technologie, d’autant plus qu’il revendique une puissance de 600 ch.

Polestar a vu le jour en 1996, sous le nom de Flash Engineering, pour permettre aux voitures Volvo de participer au championnat suédois des voitures de tourisme. Après avoir mis au point plusieurs modèles pour la compétition, la première voiture de route a été dévoilée en 2010, la Volvo C30 Polestar Concept. Acquise à 100% par Volvo en 2015, elle est devenue cette année une marque à part entière, dont le premier modèle a surpris la sphère automobile, puisqu’il est tout simplement une adaptation du Concept Coupé dévoilé par Volvo il y a quelque temps. C’est donc une GT hybride rechargeable qui a été présentée et dont la production devrait être limitée à 500 voitures par an.

À l’instar du concept, la Polestar 1 met en avant une ligne puissante, certes, mais minimaliste. À l’avant, la large calandre à barres verticales adoptée, ainsi que le bouclier avec ses imposantes prises d’air, lui confère un caractère sportif. Tout comme les modèles Volvo, la Polestar 1 a droit aux fameux feux en forme de marteau de Thor, qui sont à la fois modernes, mais avec une touche d’agressivité. Le long capot nervuré accueille discrètement à son extrémité le logo de la marque. De profil, une ligne épurée est mise en avant, qui concentre toute la puissance du coupé sportif. Présentée dans une livrée blanche, la Polestar 1 affiche une poupe puissante, dont la largeur est accentuée par la forme des feux adoptée.

Pour rester fidèles à la ligne extérieure, les équipes Polestar ont opté pour un intérieur sobre et extrêmement épuré. Un imposant écran tactile prend place au centre, entouré de deux buses d’aération avec des inserts chromés. Une fois encore, les Suédois ont prouvé qu’ils pouvaient allier élégance, modernité et sportivité dans leurs habitacles, pour faire face à la concurrence allemande.

Mais il faut dire que si esthétiquement, la Polestar 1 a séduit lors de sa présentation, c’est surtout sa technologie qui suscite l’intérêt. Basée sur la plateforme modulaire (SPA), elle a droit à 50% de pièces nouvelles et conçues sur mesure.

La GT suédoise inaugure un nouveau système de moteur électrique double, entraînant les roues arrière. Ce bloc produit une puissance de 218 ch et permet à la Polestar 1 d’afficher une autonomie de 150 km en mode 100% électrique. Mais ce n’est pas tout, puisque les deux moteurs électriques sont combinés à un bloc 4-cylindres essence Volvo Drive-E qui lui, alimente les roues avant. Cette configuration permet à la GT de revendiquer une puissance totale de 600 ch et un couple de 1.000 Nm. Présentée comme une voiture électrique avec moteur thermique, la Polestar 1 connaîtra une commercialisation particulière, puisqu’il s’agira d’un abonnement, pouvant aller jusqu’à 3 ans et qui inclut tous les services dont les automobilistes auront besoin.

Premier modèle de série de Polestar, la GT est attendue en 2019, alors que deux autres modèles devraient également faire leur apparition.

 

 

Mercedes Bottom 300x250