BMW - Gentlemen Drivers

Nouvel étendard

Les inconditionnels de BMW auront attendu longtemps, avant d’assister à la renaissance d’un nom qui a toujours été synonyme de sportivité dans l’histoire de la marque. La Série 8 a fait sa toute première apparition en 1989. Au long de ses dix ans de carrière, ce modèle a été vendu à plus de 30.000 exemplaires dans le monde. L’allemande a toujours été une référence en matière de luxe, confort et sportivité. Aujourd’hui, la nouvelle Série 8 reprend tout naturellement ces aspects, sans oublier l’aspect technologique, qui est déterminant aujourd’hui et qui permet de faire la différence dans des segments toujours aussi concurrentiels.

Il y a presque 30 ans, BMW lançait pour la première fois la Série 8, un coupé qui a d’emblée séduit les passionnés. Après des années de rumeurs et alors que les inconditionnels de la marque attendaient patiemment ce come-back, BMW a décidé de ressusciter ce nom, avec toutes les qualités que cela implique. La firme allemande nous avait déjà donné un avant-goût, à travers le concept présenté l’année dernière au Concours d’Elégance de la Villa d’Este. Aujourd’hui, le modèle a bel et bien vu le jour et aura une place particulière dans la gamme de BMW, pour faire face à des modèles tels que la Mercedes Classe S Coupé.

Pour ne pas décevoir le public après tant d’années d’attente, BMW a décidé d’adopter un nouveau langage de conception pour sa Série 8. En effet, les équipes allemandes se sont concentrées sur trois éléments, à savoir la clarté, la modernité et l’engagement émotionnel. Concrètement et pour se distinguer du reste de la gamme, le nouveau coupé a droit à un châssis surbaissé et à une ligne fuyante qui lui assure une silhouette élancée et qui rappelle tout naturellement celle du concept de Villa d’Este. À l’avant, la Série 8 affiche fièrement la double grille de calandre, qui prend cette fois une forme hexagonale, a mis aussi les feux à LED les plus fins jamais aperçus sur un modèle de la marque, pour lui assurer un regard extrêmement agressif, avec une touche de modernité, bien évidemment. L’allemande respire la sportivité à tous les niveaux, mais cela se manifeste tout particulièrement au niveau de son capot aux surfaces incurvées et de ses larges prises d’air. À l’arrière, les designers de BMW offrent un subtil mélange entre lignes horizontales et diagonales qui viennent souligner la largeur du coupé, ce qui donne l’impression d’avoir un centre de gravité encore plus bas. Faisant un clin d’œil aux sportives d’antan avec leur double bosselage, la Série 8 se dote d’une rainure centrale sur le toit.

Dans l’habitacle du nouveau coupé, BMW a une nouvelle fois prouvé qu’elle était capable d’offrir à sa clientèle sportivité, luxe et confort. L’intérieur se veut moderne, minimaliste et sobre. Les occupants se retrouvent donc face à des lignes dessinées en longueur, qui soulignent le côté sportif du coupé. Pour ce qui est des matériaux utilisés, les standards de la marque nous permettent d’assister à un sans faute, avec notamment du cuir de haute facture, qui vient habiller les sièges sport, les portières, mais aussi le tableau de bord ou encore du verre, qui a été choisi pour quelques commandes. Pour ce qui est du volet technologique, la Série 8 est dotée notamment du nouvel ordinateur de bord BMW Operating System 7.0, avec son écran de 10,25’’,  sans oublier les systèmes d’aide à la conduite avancés, à l’image de l’assistant de direction et de maintien de trajectoire, de l’avertisseur de changement et de sortie de voie, de l’assistant de maintien de voie avec protection contre les chocs latéraux et du dispositif d’aide à l’évitement, du système BMW Night Vision ou encore des systèmes d’alerte de circulation transversale, d’alerte priorité et d’alerte mauvais sens.

Au moment de son lancement, la BMW Série 8 est disponible en différentes versions, mais la plus puissante, jusque-là, est la M850i xDrive Coupé, qui inaugure d’ailleurs un tout nouveau V8. Le bloc de 4,4 litres, qui est doté de la technologie M Performance TwinPower Turbo, développe une puissnce de 530 ch et un couple de 750 Nm. Couplé à une boîte de vitesses Steptronic Sport à 8 rapports avec un étagement augmenté, le V8 permet à l’allemande d’atteindre les 100 km/h en 3,7 secondes. Pour afficher un comportement sportif sur la route, l’allemande a vu son poids optimisé et son centre de gravité abaissé. Elle bénéficie également d’une répartition soignée de la charge entre les essieux, d’une voie élargie et de propriétés aérodynamiques optimisées.

Près de 30 après la présentation de la première Série 8, BMW lance son nouveau coupé, qui reprend l’essence du modèle premier du nom, mais qui la porte à un tout autre niveau, que ce soit sur le plan du design, de la qualité de finition, des équipements ou encore des motorisations. Un nom légendaire revient sur le devant de la scène, pour le plus grand bonheur des adeptes de BMW et des passionnés d’automobile en général.

Mercedes Bottom 300x250