Depuis la nuit des temps, le monde de l’automobile et celui de l’horlogerie collaborent. Mais si cela avait commencé par la confection de chronomètres, très rapidement, les choses ont évolué, pour donner naissance à des horloges incrustées dans les tableaux de bord ou encore des chronographes reprenant les détails d’un tableau de bord ou même d’un moteur. Dans ce milieu, quand quelqu’un est déjà passionné par l’automobile, sa passion ne peut que grandir et se développer, grâce à son milieu professionnel, comme c’est le cas d’Aldo Magada. Certes, il a hérité de la passion de son père, qui l’a initié à l’amour des 4 roues et son parcours professionnel l’a conduit à collaborer avec des marques automobiles comme Bentley ou encore de côtoyer les plus belles voitures de collection, lors de différents événements. Rencontre avec un homme passionné par les belles mécaniques en tous genres.

D’où vous vient cette passion pour l’automobile ?

Mon père est un passionné d’automobiles et comme on dit, la pomme ne tombe jamais loin du pommier ! Il a su me transmettre sa passion. Il faut dire que j’ai eu la chance aussi de l’accompagner au Salon automobile de Genève, depuis ma plus tendre enfance. Pour moi, c’était réellement un moment magique. Depuis, cette passion n’a cessé de grandir et c’est grâce à lui que j’aime le design, la mécanique et toutes ces sensations que peut me procurer la conduite.

Magada 0 Aldo Magada

Vous êtes un adepte des modèles classiques. Quelle voiture est la plus mythique, pour vous ?

Je dois avouer que j’aime toutes les voitures d’exception, mais j’ai un penchant particulier pour les voitures dites classiques et cela pour trois raisons : beaucoup de ces voitures classiques représentent vraiment des rêves d’enfant, quand je les voyais rouler dans la rue. J’ai une préférence pour les voitures sans aucune aide électronique, parce que finalement, on revient à la conduite la plus pure. La dernière raison est tout simplement la sympathie que vous suscitez chez les gens quand vous roulez. Il n’y a jamais aucune jalousie ni aucun ressentiment de la part des piétons ou des autres automobilistes, bien au contraire C’est pour cela que c’est extrêmement difficile pour moi de citer une seule voiture mythique, tant il y en a ! Mais si je dois le faire, il y en a clairement deux qui se distinguent et qui sortent du lot. C’est la Jaguar type-E et la Ferrari 250 GTO.

Vous êtes collectionneur. Quelles sont les plus belles
pièces de votre collection ?

Actuellement, je n’ai pas vraiment de voiture de collection, mais j’ai la chance de prendre le volant des voitures d’un ami très proche. Actuellement, je roule avec une Jaguar type-E, qui est, comme je l’ai dit un peu plus haut, probablement une des plus belles voitures jamais construites et ceci dans toutes les configurations. Mais il y a aussi la Ford GT, la Jaguar MK140 ou encore la Jaguar MK1.

Magada 1 Aldo MagadaQuelle voiture utilisez-vous au quotidien ?

Pour mes déplacements quotidiens, j’utilise en ce moment une Mercedes CLS shooting break, une Maserati Quattroporte et une Porsche Boxster S, dernier modèle, avec le moteur 6 cylindres flat.En hiver, j’aime bien aussi utiliser une VW Golf R.

Vous avez fait carrière dans l’horlogerie. Ce monde a toujours été proche de celui de l’automobile. Comment avez-vous vécu cette relation chez les différentes marques ?

Oui, ce sont deux mondes qui ont toujours été intimement liés. L’horlogerie exprime également, à sa façon, l’émotion et la magie de la mécanique. Les passionnés de mécaniques le sont par tous les objets mécaniques qui expriment le génie humain et surtout l’excellence des artisans. J’ai eu la chance de travailler pour deux marques qui ont des accords avec des marques automobiles : Breitling avec Bentley et Zenith avec Land Rover. Contrairement à la majorité des marques de montres dont les partenariats se limitent à des séries spéciales, Breitling a vraiment une collaboration et ceci depuis plus de 10 ans avec la firme britannique. Un vrai partenariat entre une marque de voitures et une marque de montres trouve réellement son sens quand les deux marques partagent les mêmes valeurs et s’adressent à une clientèle proche. Breitling et Bentley représentent à la fois la performance et le prestige, la puissance et le style, mais aussi la classe et l’audace. À l’image des moteurs des bolides anglais, les chronographes Breitling font appel à des mouvements de haute performance. C’est donc cela, le secret d’un partenariat réussi et pérenne.

Vous êtes-vous déjà essayé à la compétition ?

Oui, je suis possesseur d’une licence FIA pour les «classic cars», qui m’a permis de participer au Tour Auto, course qui, au départ de Paris, dure une semaine et regroupe des épreuves spéciales, des circuits, ainsi que des parcours de liaison. Mais vous savez quand on s’y essaie forcément, car nous avons envie de revivre ces sensations. C’est pour cela que dans le cadre des compétitions organisées par Peter Auto, j’ai également participé aux dix mille Tours du Castellet, au Spa Classic et au Grand Prix de l’Age d’Or

Magada 2 Aldo Magada

Quelle discipline vous plait le plus ?

Le rallye sur route est très intéressant, les conditions de route et de pilotage sont très variées, mais aujourd’hui, je souhaiterais vraiment pouvoir participer à un rallye raid, durant plusieurs jours dans les pays les plus reculés. Ces courses sont uniques, car elles permettent de mieux communiquer avec les habitants des différents pays, de connaître de nouvelles cultures et surtout de découvrir des paysages auquel nous ne nous serions pas intéressés dans d’autres circonstances.

Comment voyez-vous l’automobile moderne et toute l’évolution que connaît ce secteur ?

Le développement de l’automobile se fera en accord avec les nouvelles contraintes, dont le nombre toujours grandissant des voitures sur la route, ainsi que le besoin de diminuer, voire d’annuler les nuisances de la pollution. Il est important de signaler que le plaisir de conduire sera de moins en moins possible. Finalement, la voiture sera de nouveau considérée comme moyen de transport utilitaire, mais pendant les moments libres, les amoureux des 4 roues pourront toujours s’adonner à une conduite de loisir pour assouvir leur passion.

Que pensez-vous des voitures autonomes ? Vous pourriez en acquérir une ?

Franchement c’est un vrai changement de paradigme. Conduire aujourd’hui n’est pas facile. Il y a beaucoup d’embouteillages, une conduite irresponsable de certains conducteurs, etc La voiture autonome permettra de gérer plus facilement ces flux de circulation de plus en plus importants et réussira par la même occasion à diminuer le stress des conducteurs. Je pense que très prochainement, la question ne sera pas si je vais en acquérir une, mais quel modèle choisir ! Tout en gardant une voiture de plaisir, ceci dit, car le changement ne peut être aussi radical.

Quelles autres passions avez-vous ?

En tant qu’hédoniste, j’aime les bonnes et belles choses de la vie, y compris la littérature, l’art, les voyages, la gastronomie, le vin, le cigare et l’amitié.