Marché - Gentlemen Drivers

Après fini l’année 2017 dans le vert, in extremis, le marché automobile marocain commence 2018 dans le rouge. En effet, selon les chiffres de l’AIVAM le mois de janvier a été clôturé avec une baisse de 1,12% par rapport à l’année dernière à cause du VUL dont les ventes ont connu une baisse de 19,56%. Alors que le Véhicule Particulier a enregistré une légère hausse de 0,31% avec 12.821 unités écoulées contre 12.780 en janvier 2017.

Dacia, grâce aux 4.043 unités vendues en janvier, continue de dominer le marché des véhicules particuliers et s’adjuge 31,53% de parts. Renault avec ses 13,09% de parts de marché a enregistré une hausse de 12,69% soit 1.678 voitures écoulées en 2018 contre 1489 en 2017. L’année a bien démarré pour Volkswagen qui a réussi à augmenter ses ventes de 52,92% et à monter sur la 3ème marche de podium grâce à ses 8,5% de parts de marché, concrètement, la marque allemande a livré 1.098 voitures en janvier. Hyundai avec 857 unités, est passé devant Ford et Peugeot qui ont vendu respectivement, 731 et 728 voitures.

Alfa Romeo réussit à enregistrer la croissance la plus importante en ce début d’année à hauteur de 480%. La firme italienne a vendu 58 voitures en ce début d’année contre 10 l’année dernière. Très forte progression également du côté de Seat avec une hausse de 64,17% des ventes.

Du côté du Premium, le trio allemand est toujours dominé par Mercedes qui a écoulé 290 voitures au mois de janvier, ce qui représente une hausse de 41,46% par rapport à l’année dernière. BMW n’est pas très loin derrière avec 257 voitures et une croissance de 27,86%. Par contre Audi commence l’année avec une légère baisse des ventes à hauteur de 2,04%.

Mercedes Bottom 300x250