Presentation statique de la nouvelle #BMW #X2 #lisbonne

Posted by Ahmed Kseibati on Donnerstag, 1. Februar 2018

La famille X de BMW est née en 1999, avec l’apparition du X5, mais au fil des années, elle n’a cessé de s’agrandir, pour accueillir aujourd’hui son 6 e membre.
En effet, la marque à l’hélice vient tout juste de présenter à la presse internationale son tout nouveau X2. Pour cela, nous avons été conviés à Lisbonne, pour découvrir le dernier-né de la famille. S’il nous a séduits d’entrée, grâce à sa ligne, nous avons également pu apprécier ses qualités sur route.
Faisant une entrée fracassante dans le segment des SUV compactes, le X2 fait également un clin d’œil au passé de BMW, grâce à de subtiles touches, que nous traiterons plus en détail.
Un nouveau membre vient d’intégrer la famille des SUV de BMW. Il s’agit du X2 que nous venons de découvrir au Portugal lors des essais internationaux. S’il emprunte sa base technique au X1, qui est un des SUV premium les plus vendus dans le monde, le dernier de la famille affiche un nouveau look, qui lui permet de revendiquer sa propre identité, aussi bien dans la gamme de la firme allemande que face à la concurrence.
Pour son nouveau modèle, les équipes de design de BMW sont parties d’une feuille blanche, mais tout en reprenant naturellement les éléments forts de la marque. Pour ceux qui recherchent les similarités avec le X1, le tour est vite fait, puisque les poignées de portes et le double haricot des derniers modèles a cédé la place à la fameuse double grille de calandre trapézoïdale, s’élargissant vers le bas, qui fait donc son retour et surtout sa première apparition sur une BMW des temps modernes. Le X2 affiche une face avant sportive et puissante.

Il a droit à des pare-chocs avec d’imposantes prises d’air, pour refroidir aussi bien les freins
que le moteur. On retrouve la robustesse du SUV, notamment au niveau des passages de roue proéminents, à la forme presque angulaire. Mais c’est surtout de profil qu’il se distingue. Alors que le X4 et X6 revendique réellement des lignes de coupés, pour leur petit frère ce n’est pas le cas, puisqu’il a des airs de break de chasse, grâce notamment au dessin affiné des vitres. Pour rendre hommage à des modèles tels que la 2000 CS ou la 3.0 CSL, le logo à l’hélice vient donc orner le montant arrière. Accentuant son aspect sportif, notre version d’essai avait droit au spoiler arrière M. Le design de la poupe a aussi été pensé, de façon à transmettre élégance, sportivité et puissance et intègre une signature
lumineuse propre aux modèles BMW. Lors de sa présentation, impossible pour le X2 de passer inaperçu dans sa livrée jaune, baptisée Galvanic Gold.
Si BMW a tout misé sur le design extérieur du X2, l’intérieur, lui, respecte
religieusement les codes de la marque et ne risque donc pas de déboussoler les habitués. La planche de bord est donc épurée avec un imposant écran, qui chapeaute la console centrale. Pour la touche sportivité, le X2 a droit à du carbone. Dans notre version d’essai, parmi les matériaux utilisés, du plastique moussé qui pour la première fois accueille des surpiqûres, un détail habituellement réservé au cuir. Pour ce qui est des sièges, c’est un type d’alcantara qui a été choisi. Mais au-delà de la présentation, le SUV allemand n’a pas lésiné sur les équipements. Il a, d’ailleurs, droit au BMW Connected+, qui permet de connecter jusqu’à 10 dispositifs, au BMW Connected Drive. Pour ce qui est des systèmes d’aide à la conduite, bien que nous n’ayons pas eu à les utiliser, le X2 a droit au Driving Assistant Plus, qui intègre entre autres le pilote semi-automatique. Lors de notre essai, nous avons également pu profiter de la sono Harman Kardon.
Pour prendre la route, c’est la version 20d du X2 qui a été mise à notre disposition. Équipée d’un 2.0 4-cylindres turbo, elle développe une puissance de 190 ch et un couple de 400 Nm. Ce bloc est couplé à la boîte Steptronic à 8 rapports. Autant dire que prendre le volant de l’allemand a été une vraie partie de plaisir, d’autant plus que les palettes étaient également au programme. Bien que nous l’ayons essayé uniquement sur autoroute, le BMW X2 donne un aperçu de ses aptitudes. Avec un centre de gravité plus bas que le X1, il est campé sur ses roues et à la moindre sollicitation du pied droit, il répond instantanément.
Pour son nouveau venu dans la famille, BMW a mis les petits plats dans les grands. Le X2 revendique une silhouette élégante et sportive. Faisant un clin d’œil à son passé, il ne s’est pas uniquement inspiré du look des modèles sportifs de la marque, mais aussi de leur comportement. Attendu en Europe en mars, il risque de faire une entrée fracassante dans ce segment.

Mercedes Bottom 300x250