Aston Martin a donné le ton en dévoilant depuis l’année dernière, des modèles à la sportivité exacerbée pour annoncer son programme en sport automobile, le plus riche depuis de longues années. En effet, la firme de Gaydon sera présente aux 24 Heures du Mans mais surtout son nom fera son retour dans la sphère de la Formule 1 après près de 50 ans d’absence.

En effet, Aston Martin signe son retour en F1 grâce à un partenariat technique avec l’écurie Red Bull donnant ainsi naissance à l’équipe on Martin Red Bull Racing. L’équipe a présenté sa monoplace RB14 dessinée par Adrian Newey et qui a fait ses preuves, notamment, sur le circuit de Barcelone à l’occasion des premiers essais hivernaux.

Elle sera donc présente lors du Grand Prix d’Australie qui inaugure la saison et sera pilotée par Daniel Ricciardo et Max Verstappen. La RB14 est propulsée par un moteur hybride turbo de 1,6 litre portant la signature de l’horloger  TAG-Heuer. Ce partenariat permet à Aston Martin d’évaluer les futures réglementations de la F1 pour pouvoir se positionner en tant que motoriste en 2021.

Tout comme l’a déclaré Andy Palmer, CEO d’Aston Martin: “Les projets de réglementation élaborés par la FIA, je dirais, sont globalement acceptables pour nous, en d’autres termes, ils vont très certainement dans la bonne direction. Et ils sont pensés de manière qui, je crois, donne plus de contrôle au conducteur et moins au cerveau électronique, ce qui est après tout la raison d’être de la F1. Nous ne nous attendons pas à avoir le règlement définitif publié avant la fin de l’année, mais nous préparons nos concepts de moteur afin que nous ne perdions pas de temps.”

Mais ce n’est pas tout puisqu’au Championnat du Monde d’Endurance FIA, Aston Martin Racing engagera la fameuse Vantage GTE dans la catégorie GTE Pro alors que l’Aston Martin V12 Vantage GT3 participera aux championnats Blancpain GT Series et British GT.

Au total, Aston Martin participera à 44 courses à travers le monde en 2018.

 

 

 

 

Mercedes Bottom 300x250