Débutant au Maroc, la WTCR Race fera escale à Marrakech du 5 au 7 avril pour la première manche de la saison 2019 aux couleurs du premier réseau de distribution de carburants et lubrifiants au Maroc.

Le championnat est né de la fusion entre les deux plus grandes compétitions de voitures de grande production, dites de « tourisme » de la planète : le WTCC et le TCR International Series. Ils ne seront plus seize, mais vingt-cinq pilotes sur la ligne de départ et toutes les voitures seront mises au même niveau grâce à la balance de performance (BOP). Ajoutez à cela, trois courses au lieu de deux pour chacun des dix événements.

Cette manche coïncide avec le 10 ème anniversaire du Circuit Moulay El Hassan. D’un tracé urbain de 4,5km, le circuit s’est adapté aux normes internationales en passant il y a 3 ans à un développement de 3 km, tout en gardant son âme originale.

Parmi les nouvelles marques qui débuteront cette année à Marrakech, citons Geely Group qui à travers la structure de Cyan Racing engagera pas moins de quatre voitures ! Développée sur la base de la Volvo S60 Championne du Monde en WTCR (2017), la Lynk & Co TCR fera ses grands débuts après 8 mois de développement intensif aux mains du champion français Yvan Muller.

Article précédentRenault-Nissan: l’Alliance tourne la page Ghosn
Prochain articleLa voiture noire de Bugatti