Dans le monde des superbikes, Ducati était déjà un acteur majeur, mais aujourd’hui, l’italien vient révolutionner ce segment, grâce à la version ultime de la Panigale, la 1299 Superleggera. Son nom résume parfaitement tout le concept de cette moto, qui affiche un poids de 167 kg seulement.

Si en 2013, la Ducati 1199 Superleggera présentait le meilleur rapport poids-puissance, cela a été porté à un autre niveau par ce nouveau modèle, qui fait appel à un châssis entièrement en fibre de carbone. Une première !

Si dans le monde de l’automobile, l’utilisation de la fibre de carbone est de plus en plus courante, c’est un peu différent dans le monde des 2 roues. Toujours à la recherche de la performance et donc de motos plus légères, Ducati vient de présenter la 1299 Superleggera, qui est la première à faire appel à des matériaux jamais utilisés sur une moto de production.

Basée sur la 1299 Panigale, la nouvelle Superleggera inaugure un châssis entièrement en fibre de carbone. Les différents composants qui étaient jusque-là en aluminium, sont cette fois réalisés en tissu de carbone à très haute précision et dont la rigidité est optimale. Tous les éléments y passent, le cadre, le bras oscillant, la boucle arrière, mais aussi les jantes. Ces dernières sont de plus en plus utilisées sur des motos de production pour réduire les masses non suspendues en rotation, garantissant ainsi une maniabilité extraordinaire, mais toujours avec une résilience maximale.

La chasse aux kilos superflus a été telle que même les vis ont été fabriqués en titane et en aluminium. En effet, il est indéniable que la principale source d’inspiration de la 1299 Superleggera est le monde de la course, que ce soit à travers l’utilisation des matériaux ou même les processus de fabrication. Les suspensions, par exemple, se sont inspirées de celles utilisées en compétition, dont l’équilibre offre à la fois stabilité et maniabilité.

Le freinage a également bénéficié d’une attention toute particulière, pour une précision chirurgicale qui se ressent surtout lors de la négociation des virages, d’autant plus qu’un nouvel embrayage anti rebondissement vient augmenter la stabilité lors des freinages les plus agressifs.

Pour ce qui est de la partie mécanique, elle fait appel au bi-cylindre L-twin, qui est tout simplement, à ce jour, le plus puissant ayant jamais équipé une moto de série. Homologué Euro IV, il a subi quelques modifications, qui vont de pair avec les ambitions de l’italienne. Grâce à un alésage de 116 mm et à une course de 60,8 mm, la cylindrée a été portée à 1.285 cc. Le bicylindre affiche une puissance de 215 ch pour un couple de près de 15 m/kg.

Mais les modifications techniques ne s’arrêtent pas là. Toujours dans une optique de maximisation des performances, la distribution desmodromique exclusive à Ducati a droit à de nouveaux arbres à cames pour augmenter la levée des soupapes. Ces dernières, qui sont désormais en titane, affichent un plus grand diamètre et sont optimisées pour une levée de soupape accrue. La culasse a aussi été redessinée, pour disposer de plus grands conduits.

La Ducati 1299 Superleggera sera produite à 500 unités seulement. Seuls quelques chanceux pourront acquérir ce modèle, qui témoigne du savoir-faire de l’entreprise italienne. Annoncée à un prix autour des 80.000 euros, chaque unité sera livrée avec un kit racing comprenant, entre autres, une ligne complète Akrapovic en titane.