L’histoire de la collection Mille Miglia lancée par Chopard en 1988, est avant tout l’histoire d’une passion. Plus précisément celle de Karl- Fiedrich Scheufele, co-président de Chopard pour les voitures anciennes qui prennent part à la Mille Miglia, qui n’est autre que «la corsa più bella del mondo».

Ce collectionneur et pilote qui ne manque aucune édition de la course reliant Brescia à Rome a commencé son partenariat avec la fameuse course en tant que chronométreur officiel, avant de lancer une collection qui lui est complètement dédiée et qui compte plusieurs modèles, du plus classique au plus moderne, mais s’inspirant toujours des voitures participantes. Parmi ces modèles, l’un des derniers en date est la GTS Power Control.

Depuis son lancement en 1988, la Collection Mille Miglia de Chopard est devenue incontournable, que ce soit grâce à ses modèles classiques ou modernes. Puisant toute son inspiration et reprenant des détails du monde de l’automobile, il a semblé naturel pour les ateliers de Fleurier Ébauches de lancer une collection nommée GTS pour Grand Turismo Sport. Dans cette collection, celle qui représente la puissance à l’état pur, tout comme son nom l’indique, est la Power Control.

Si tous les modèles de cette collection s’inspirent des voitures classiques ayant pris part à la Mille Miglia entre 1940 et 1957, la Power Control est celle qui reprend parfaitement leur caractère sportif, qui est d’ailleurs renforcé par l’adoption d’aiguilles facettées. Elle opte pour un boîtier de 43 mm de diamètre, étanche à 100 mètres et protégé par une glace saphir traitée antireflets et antirayures, qui présente des cornes pointues et courtes ; au moment où la chute a parfaitement été pensée, pour offrir à ses pilotes un confort optimal.

Tout comme le monde de l’automobile, la Power Control fait appel à des matériaux comme l’aluminium noir gradué qui est utilisé pour la lunette. Le cadran, quant à lui, avec sa couleur noire intégrant des touches de rouge et de blanc, ne peut que nous rappeler nombre de modèles classiques qui ont marqué l’histoire de la Mille Miglia. Mais la Power Control ne s’arrête pas là, puisque son indicateur de réserve de marche fait un subtil clin d’œil aux jauges d’essence des modèles des années 50.

Tout comme le monde de la course, la Power Control se distingue par une couleur rouge omniprésente, notamment la fameuse flèche de la Mille Miglia, mais aussi le chemin de fer et la trotteuse. Pour ce qui est du bracelet en caoutchouc, il s’est bien évidemment inspiré des pneus et plus spécifiquement des Dunlop qui équipaient les voitures classiques des années 60.

Ce garde-temps abrite le calire Chopard 01.08-C à remontage automatique. Intégralement développé, conçu et assemblé au sein des ateliers de Fleurier Ébauches, il possède une fréquence de 28.800 alternances par heure. Certifié chronomètre par le COSC, il est doté d’une réserve de marche de 60 heures et d'une fonction stop-seconde, il affiche les heures, les minutes, les secondes, un indicateur de réserve de marche et la date avec la précision et l’élégance qui caractérisent Chopard.