L’arrivée de la nouvelle de la Volvo S60 marque un tournant dans la politique de la firme suédoise dans la mesure où elle ne prévoit pas de diesel dans le catalogue des motorisations proposées.
Avec huit ans derrière lui, le modèle sortant avait besoin d’une révision complète pour continuer à résister à ses rivaux “habituels”, la Mercedes-Benz Classe C allemande, la BMW Série 3 et l’Audi A4, d’autant plus que toutes trois ont été récemment mises à jour. Ce nouvel opus sera produit dans la nouvelle usine de la marque à Charleston, en Caroline du Sud (États-Unis).

Selon Hâkan Samuelsson, président et directeur général de Volvo Cars, “la nouvelle S60 est l’une des voitures Volvo les plus passionnantes que nous ayons jamais construites. C’est une voiture qui nous donnera une position forte sur les marchés des berlines comme les États-Unis et la Chine, créant ainsi de nouvelles opportunités de croissance pour Volvo Cars”.
En termes de design, rien ne change par rapport à l’avant de la V60, mais l’arrière évoque une berline aux lignes très élégantes et sportives, bien marquées, avec les classiques “C” et le double échappement. Étonnamment, la chute de la ligne de toit ne nuit pas beaucoup à l’espace aux passagers arrière. Il est vrai que l’accès est un peu plus délicat et qu’il faut faire attention à ne pas heurter le cadre avec la tête, mais une fois à l’intérieur, il y a suffisamment de place pour deux personnes.

Les dimensions extérieures sont identiques à celles du V60 : 4,76 mètres de long sur 1,85 mètre de large et 1,43 mètre de haut, avec un empattement de 2,87 mètres. Mais bien sûr, à partir du pilier B, la carrosserie est très différente et dans la S60, elle suit le concept traditionnel de la berline à quatre portes, ce qui compromet la capacité de chargement. Le compartiment à bagages offre 442 litres en comptant l’espace sous le plancher (soit 87 litres de moins que dans le V60).

A l’intérieur, la qualité des matériaux fait une très bonne impression, les sièges sont bien dessinés et la présence d’un tableau de bord numérique de 12,3 pouces et d’un écran tactile central de 9 pouces simplifient la configuration de la voiture.

Par ailleurs, la sécurité est l’un des points clés de tous les modèles Volvo, et c’est pour cette raison que la S60 partage certains systèmes avec des modèles de classe supérieure. Il s’agit, par exemple, du City Safety with Autobrake, un système qui reconnaît les piétons, les cyclistes et les animaux et qui est capable d’arrêter complètement le véhicule en cas de collision, du système optionnel d’assistance au pilotage avec une conduite semi-autonome jusqu’à 130 km/h, et de l’alerte de trafic croisé…

Au chapitre mécanique, la S60 sera le premier modèle Volvo à être vendu sans offre de diesel. Il sera équipé de deux moteurs à essence T5 et T6, ainsi que de deux autres moteurs hybrides rechargeables : le T6 Twin Engine AWD de 360 ch et le T8 Twin Engine AWD de 400 ch.

La version électrifiée du T8 offrira, pour sa part, une amélioration de la dynamique de conduite et des performances appelée « Polestar Engineered », développée par la division sportive de Volvo : Polestar. Cette mise à niveau prévoit des pneus plus sportifs, des freins plus grands, une suspension sportive et une augmentation de la puissance combinée du moteur thermique et du moteur électrique à 415 ch.

Mercedes Bottom 300x250