Si, au moment de leurs présentations, les véhicules autonomes fascinaient le public par cette capacité d’emmener leurs occupants d’un point A à un point B sans aucune intervention du conducteur, au cours du développement de leurs différents concepts, les constructeurs jugent désormais que cela n’est pas suffisant pour se distinguer. C’est notamment le cas de  Peugeot et de son Instinct Concept. Révélé en 2017, ce concept a été pensé avec un seul mot d’ordre, «La liberté».

Aujourd’hui, les constructeurs mettent tout en œuvre pour préparer le public au futur et plus concrètement à l’arrivée des véhicules autonomes. Mais pour se différencier, chacun opte pour le concept qui représente le mieux ses valeurs et son histoire. C’est le cas de Peugeot avec l’Instinct Concept, qui aura pour mission d’offrir au conducteur toute la liberté de choisir son mode de conduite, la liberté de mouvement, ainsi que la liberté par l’interconnexion.

Inspiré de l’Homme, le Peugeot Instinct Concept est une voiture autonome, mais qui va plus loin, puisqu’elle apprend de son environnement, grâce au deep learning. En effet, la firme française a doté son concept-car de la plateforme I.o.T (Internet of Things) SAMSUNG ARTIK Cloud. Cette plateforme permet de collecter toutes les informations possibles concernant le conducteur, grâce à son smartphone, sa smart watch ou encore ses réseaux sociaux. Pour exploiter ces informations, Peugeot a fait appel à l’entreprise Data Science, pour ainsi répondre aux besoins de sa clientèle, mais aussi les anticiper. Ainsi, l’Instinct Concept, après avoir consulté votre agenda et étudié le trafic routier, vous proposera l’heure adéquate pour arriver à l’heure à vos rendez-vous, mais ce n’est pas tout. Calculant le niveau de fatigue, le véhicule est capable d’activer de lui-même le mode Autonomous Soft, pour permettre au conducteur de se reposer.

Si les modèles actuels de Peugeot se distinguent par leur fameux i-Cockpit, qui a été primé dans le monde entier, ce concept, lui, fait appel au Responsive i-Cockpit. Le volant compact est toujours de la partie et la lame qui supporte les «Toggle switches» s’escamote dans la planche de bord, au même moment que la pédale d’accélérateur disparaît dans le tablier. Inspirés de l’aéronautique, les sièges veulent préserver l’espace dédié à chaque passager. Ce dernier pourra choisir la position la plus adaptée à son activité, que ce soit pour se reposer, conduire ou tout simplement regarder un film. Chacun dispose d’un assistant personnel, par voie vocale naturellement, qui lui offre d’innombrables services, notamment les achats en ligne. Pour ce qui est des matériaux utilisés, Peugeot a surpris le public en dotant son concept d’une fine couche de béton au sol, mais aussi d’une maille 3D pour un meilleur confort.

Pour ce qui est du design, le Peugeot Instinct Concept met en avant une ligne qui prouve que les ingénieurs ont tenu à obtenir les meilleurs résultats aérodynamiques. Il affiche des lignes acérées, un long capot nervuré et des passages de roue au galbe généreux. Si la face avant a droit à des projecteurs LED, ils intègrent des caméras qui visionnent l’environnement du véhicule et transmettent par la suite les informations aux systèmes d’aide à la conduite.

 

Mercedes Bottom 300x250