La firme McLaren continue son offensive sur le terrain des hypersportives. Ainsi, après les démoniaques P1, Senna, ou encore Speedtail, la catalogue des « Ultimate Series » s’étoffe avec l’arrivée du Speedster Elva, une barquette qui vient tailler des croupières aux Ferrari Monza SP1 et SP2.

Ce nouveau modèle aux lignes plus consensuelles avait été annoncé en août dernier. Il rend hommage, à travers son nom, au constructeur avec lequel le fondateur de la firme de Gaydon, Bruce McLaren, s’était associé, à partir de 1964, pour concevoir la McLaren-Elva M1A, réplique de sa première barquette de course.

Stricte deux places, et ultra légère (McLaren la présente comme le modèle le plus léger de son histoire), l’Elva bénéficie d’un système de gestion active des remous d’air nommé Active Air Management System et peut même être équipée d’un saute-vent de 15 cm.

Côté technique, la McLaren Elva est dotée d’un châssis en fibre de carbone, comme la carrosserie et les sièges baquets, et d’une suspension active hydraulique, aérodynamique active…et abrite, sous son capot arrière, le V8 4.0 l biturbo de la McLaren Senna dont la puissance a été portée à 815 ch.

Mercedes Bottom 300x250